Appel de Fonds – Période : Juin à Septembre 2019 – LE CHANT QUI GUERIT LA TERRE

« Le Chant qui guérit la Terre »

Un documentaire humaniste auquel vous pouvez prendre part.

Face aux nombreuses manifestations de l’urgence écologique, le documentaire « Le Chant qui guérit la Terre » est un dialogue entre deux cultures autour de la question de l’harmonie et de la guérison de la Terre dont nous faisons partie intégrante. Ce dialogue, conçu comme un chant polyphonique, donne la parole à différents acteurs du soin de la Terre. Du collectif de femmes Thoz Womenz en Californie à Pierre Rabhi en Ardèche, en passant par Ann Marie Sayers, présidente tribale de Indian Canyon, jusqu’à Jim Harrison en terre Navajo « Le Chant qui Guérit la Terre » raconte ce que nous avons de commun, la nature, les éléments vitaux, notre relation au vivant, grâce au chant qui permet de se relier à la mémoire, celle du passé, du présent et du futur.

Aux côtés de Lorenza Garcia et de Nina Barbier, réalisatrice, nous allons découvrir une nouvelle perception des relations entre l’Homme et la Nature selon les enseignements des peuples amérindiens.

Rejoignez l’aventure et aidez-nous à transmettre d’autres valeurs pour le monde de demain.

Soutenez le projet sur ZESTE!

Pierre Rabhi et la sagesse des Peuples Premiers.

Le forum des Peuples Racines a ouvert la voie en mai à Strasbourg, en réunissant les représentants de sept Peuples – les indiens Mayas, les Diné Le Peuple « Navajo », les Maasaïs, et les Tapirapès, les Pygmés du Congo, les Lonbas (Tibet).

Le parrain de cet événement unique, Pierre Rabhi, ainsi que les associations participantes, notamment Navajo France et Ligne Verte, Terre de Paix, ont ainsi permis de bâtir des ponts entre nos sociétés modernes et les sociétés traditionnelles, pour porter une réflexion sur l’évolution de notre société et partager les enseignements de Dame Nature, notre mère à tous, et des solutions face à son évolution, dans un contexte de réchauffement climatique.

Dans la lignée de cet événement et réitérant son engagement pour la Terre et les Peuples Premiers, Pierre Rabhi, que nous rencontrerons au cœur de sa Terre guérie en Ardèche, participera à ce nouveau projet, « Le Chant qui guérit la Terre ».

 Teaser de présentation ZESTE: https://youtu.be/Xr8RhWJ-k_8

.Le chant, la voix pour vivre en harmonie avec le vivant.

C’est par le chant que le cours de la vie de Lorenza Garcia a changé. Elle rencontre, il y a vingt ans, le peuple Diné qui l’initie à la culture Navajo. Auprès d’eux, elle découvre le concept d’Hozho qui signifie à la fois Beauté, Harmonie, Équilibre, Santé. 

Dans la culture amérindienne, le chant honore la Vie et permet de maintenir ou de restaurer l’harmonie. Le chant célèbre aussi les éléments comme l’eau, l’air, le feu et la terre. D’eux, dépend l’harmonie sur notre planète.

Ces chants, contemporains ou traditionnels, permettent de se relier à la mémoire. La mémoire du passé, du présent, du futur. Nous allons les filmer parce qu’ils nous racontent leurs histoires, notre histoire ; celles de leurs chants, de notre chant, celles de leur territoire, de notre territoire.

Teaser ” Le Chant qui guérit la Terre”: https://youtu.be/KoF4R1FobXU

L’engagement de la voix des femmes et des hommes qui guérissent la terre.

A travers des témoignages et des cérémonies de purification, ici en France comme là-bas, le film raconte aussi l’histoire de femmes et d’hommes qui, dans leur reliance à la Nature, honorent la Beauté en s’engageant pour la Terre grâce au chant.

Nous rencontrerons les chanteuses amérindiennes, Thoz Womenz, issues de différentes tribus, dans la région de Paradise en Californie, terre meurtrie par l’immense incendie de 2018.

C’est à Indian Canyon Californie que nous découvrirons Ann Marie Sayers, dirigeante Mutsun Ohlone. La terre de ses ancêtres, reconnue officiellement comme terre indienne, accueille tous les autres peuples autochtones qui en ont besoin pour leurs cérémonies. Sa générosité et son témoignage inspirants participent à nourrir nos réflexions dans nos relations avec nos milieux de vie.

Nous irons en Arizona, en terre Diné (navajo) pour découvrir la fonction des chants-médecine et écouter, au cœur des terres arides du territoire, le témoignage de ceux qui continuent à préserver la terre.

Entre ces terres meurtries par certaines mémoires du passé et la rencontre de celles et ceux qui œuvrent pour guérir la Terre, se tissera, sur les deux continents, un temps de dialogues parlés, chantés pour une réconciliation entre l’Homme et la Nature.

Pourquoi agir maintenant.

Partout dans le monde, les manifestations sur l’urgence écologique montrent combien les sociétés dites modernes ont longtemps fermé les yeux sur les comportements dévastateurs de la surconsommation, de l’utilisation à outrance des ressources naturelles et du sort réservé aux Peuples dits « Premiers », les Peuples Racines.

Ces Peuples ont toujours eu conscience de l’importance de prendre soin de la Terre Mère comme ils la nomment. Car c’est elle qui nous nourrit et nous protège. Pour eux, la Terre est un être vivant. De son équilibre et de sa santé dépend la nôtre. En tant que gardiens de la terre, ils se sentent responsables et dépositaires d’une connaissance des lois d’harmonie. Le projet de film « Le Chant qui guérit la Terre » s’inscrit dans cette quête de solution, pour une vision inspirante permettant de participer aux changements de notre époque.

De nombreuses communautés amérindiennes se regroupent de manière pacifique pour alerter l’opinion internationale du malaise écologique et des dévastations dues à l’avidité de sociétés grandissantes. Ce film est aussi le vôtre. Il permet d’être à l’écoute de celles et ceux qui, par leurs chants porteurs de messages d’humanité de spiritualité et de respect, guérissent la terre.

Réalisé en co-production avec Ushuaia TV et Camera Lucida, soutenu par Pierre Rabhi, porté par Navajo France, le film a besoin de votre aide pour voir le jour. La campagne de crowdfunding sera ouverte jusqu’à début novembre.

Comment nous aider ?

Soutenez le projet sur ZESTE !

  Puissiez-vous marcher dans la Beauté. Hozho